Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

PyRo| Sponsors




PyRo| Partenaires
G-A

GF

Battlefrance

PageRank Actuel

180 plants de cannabis dans la cave

Aller en bas

180 plants de cannabis dans la cave

Message par Sapique le Ven 11 Juin - 10:34:55

Le Fay-Saint-Quentin, hier, 6 h 20. Cinq voitures banalisées et un car de police s’arrêtent dans la rue principale. Deux minutes plus tard, huit policiers de la brigade des stups et du groupe voie publique de Beauvais encerclent l’entrée d’un pavillon. « Police, ouvrez! » Encore endormi, mais pas franchement surpris, un adolescent vêtu d’un simple jean ouvre la porte.
Sans résistance, il laisse les policiers investir le salon avant de s’affaler en silence dans le canapé où son père et sa sœur le rejoignent après avoir été sortis du lit. « Au fait, on peut savoir pourquoi vous êtes là? » bredouille le jeune homme au bout de quelques secondes.

Une forte odeur d’herbe trahit déjà le secret du sous-sol

L’adolescent ne va pas tarder à le savoir. « Y a-t-il oui ou non un endroit où vous entreposez des produits stupéfiants? » interroge un policier plusieurs fois. Pas de réponse. Les gardes à vue des suspects sont notifiées, puis la maison est passée au peigne fin. D’abord l’étage, puis le rez-de-chaussée. A 6 h 55, enfin, le malinois des maîtres-chiens marque l’accès à une cave d’où émergent cinq ou six câbles électriques. Malgré les bâches et la porte fermée à double tour, une forte odeur d’herbe trahit déjà le secret du sous-sol. Les renseignements glanés une semaine plus tôt par un enquêteur de la sécurité départementale étaient donc exacts.

Dans la cave, 60 pieds de cannabis de 2 m chacun et 120 boutures en pleine croissance profitent de la lumière de quatre lampes à sodium et d’une chaleur ambiante de 25 oC. « Une vraie forêt équatoriale », s’amuse un officier. Ventilateur, minuteurs, engrais, systèmes d’aération : l’endroit abrite tout l’attirail du parfait cultivateur. L’ensemble du matériel est aussitôt saisi, direction l’incinérateur. Les plants, eux, sont chargés deux par deux dans le car de police.

Prostré, le maître des lieux observe les allers-retours des policiers. « Je ne pensais pas qu’il y en avait autant, lâche-t-il. Cette cave, je n’y vais jamais, je n’y ai même pas accès. Je croyais qu’il y avait deux, trois pieds maximum… »

L’homme n’est effectivement pas le jardinier en chef. Lui et ses deux enfants ne sont en fait que la « nourrice » d’un Beauvaisien d’une vingtaine d’années. Ce dernier, considéré comme le cerveau du réseau, sera d’ailleurs interpellé quelques minutes plus tard, à son domicile de la ZUP Argentine. Il a été placé en garde à vue avec les trois suspects arrêtés au Fay-Saint-Quentin. Après plusieurs heures d’audition, le père et le fils, impliqués à un moindre degré, ont été relâchés. Les garde à vue de la fille et du jeune Beauvaisien ont en revanche été prolongées de vingt-quatre heures.
avatar
Sapique
PyRo| Newser
PyRo| Newser

Messages : 1083
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum