Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

PyRo| Sponsors




PyRo| Partenaires
G-A

GF

Battlefrance

PageRank Actuel

cannabis dans des pavillons

Aller en bas

cannabis dans des pavillons

Message par Sapique le Mar 8 Juin - 16:12:25

Des maisons isolées aux six coins de la France, plusieurs
centaines de kilos d'herbe et de résine de cannabis saisis et, à la
clé, un nouveau phénomène de production de drogue... C'est, en résumé,
les éléments recueillis par les policiers de l'Office central pour la
répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis) qui viennent de
mettre à mal les activités d'un réseau de trafiquants de drogue,
implanté dans l'Essonne, le Loir-et-Cher, le Loiret et les Landes.

Le 10 mai, les policiers de l'Ocrtis ont interpellé un agent immobilier
à Dax (Landes). Ce dernier est soupçonné d'avoir fourni plusieurs
maisons aux trafiquants. «Il est suspecté d'avoir joué les rabatteurs
pour le compte de ce réseau, confie un enquêteur. Il est impliqué dans
la location de quatre pavillons loués dans les Landes par les
trafiquants. Ces derniers y avaient installé tout le matériel nécessaire
à la production d'herbe de cannabis. Des lampes chauffantes, très
puissantes et tout un système d'irrigation bien étudié, achetés aux
Pays-Bas, ont notamment été retrouvés. Ils avaient également trouvé le
moyen de se brancher sur le réseau électrique du voisinage pour éviter
de se faire repérer. Leur petite installation consommait beaucoup
d'électricité.»

L'agent immobilier, installé à Saint-Vincent-de-Paul, a nié en bloc son
implication. «Il assure n'avoir jamais su ce que les locataires - qui
n'occupaient pas les maisons puisque toute la place était prise par la
culture indoor de leur cannabis - faisaient à l'intérieur des locations,
ajoute la même source. L'enquête a permis
d'établir que les trafiquants avaient loué sept maisons dans les
Landes, le Loir-et-Cher et le Loiret.» Ce suspect a finalement été mis
en examen avant d'être placé sous contrôle judiciaire.

Les enquêteurs de l'Ocrtis ont remonté la piste de ce réseau après une
première série d'interpellations au mois de mai 2009. A l'époque, un
pavillon abritant une culture de cannabis avait été localisé dans la
petite commune de Châteauvieux (Loir-et-Cher). Deux suspects,
originaires de Palaiseau (Essonne) avaient été interpellés avant d'être
incarcérés. Au fil de leurs investigations, les enquêteurs avaient mis
la main sur près de 800 pieds d'herbe de cannabis et 412 kg de résine du
même produit.

«L'ensemble des maisons qui ont abrité ce type de culture n'ont pas
toutes été localisées, indique un proche de l'affaire. Les trafiquants
avaient également eu le temps de faire le ménage avant l'arrivée de la
police. Cette façon de produire du cannabis est un phénomène émergent.»
avatar
Sapique
PyRo| Newser
PyRo| Newser

Messages : 1083
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum