Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

PyRo| Sponsors




PyRo| Partenaires
G-A

GF

Battlefrance

PageRank Actuel

Affaire barbapapa.

Aller en bas

Affaire barbapapa.

Message par Sapique le Lun 7 Juin - 14:02:45

Lies Hebbadj et sa compagne, la
Nantaise verbalisée pour conduite avec un niqab à Nantes
au début
du mois d'avril, sont entendus depuis lundi matin par la section
financière de la police judiciaire de Nantes.
«Je viens de voir ma cliente, j'ai vraiment du mal à comprendre.




sas_pageid='2358/16838'; // Page : manchettepub/leparisien.com/articles_faitsdivers
sas_formatid=1278; // Format : rectangle 2 300x250
sas_target=''; // Targeting
SmartAdServer(sas_pageid,sas_formatid,sas_target);




.. Maintenant si on conteste une
contravention on se retrouve en garde à vue ?», s'est interrogé lundi
matin Me Jean-Michel Pollono, avocat de la
jeune femme verbalisée qui se fait appeler «Anne».
«Lies Hebbadj, son amant, est aussi en garde à vue, est-ce que ma
cliente ne serait pas un dommage collatéral», a-t-il questionné avant de
considérer qu'«il est injuste de s'en prendre» à elle. Lundi matin, une
perquisition avait lieu au domicile de Lies Hebbadj à Rezé, dans le sud
de Nantes.
Les deux amants étaient convoqués à la police judiciaire dans le
cadre de l'enquête qui
avait été ouverte par le parquet de Nantes, à la demande de la
préfecture de Loire-Atlantique, pour faire la lumière sur «une
suspicion de relations polygames»
de Lies Hebbadj. Elle porte aussi
sur des «interrogations sur la régularité des aides sociales dont
bénéficierait plusieurs personnes de sexe féminin qui seraient en
relation» avec lui. Au moment des faits, le ministre de l'Intérieur, Brice
Hortefeux
, avait affirmé que cette affaire irait jus qu'à son terme.
Lies Hebbadj, commerçant de profession, a été placé sous le feu des
projecteurs en plein débat sur l'interdiction du voile intégral, quand
l'une de ses concubines a décidé de contester une contravention pour
avoir conduit en niqab.
avatar
Sapique
PyRo| Newser
PyRo| Newser

Messages : 1083
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire barbapapa.

Message par Sapique le Mer 9 Juin - 14:41:17

Au terme de 48 heures de garde à vue à la brigade financière de la police judiciaire de Nantes, Lies Hebbadj a été déféré mercredi matin devant le parquet de Nantes pour répondre de plusieurs chefs d'accusation comme escroquerie, fraudes aux prestations sociales ou encore travail dissimulé.

Arrivé au palais de justice mercredi matin vers 8 h 30, à bord d'un fourgon cellulaire escorté de deux motards, l'homme de 35 ans pourrait être mis en examen. Mardi, le procureur de la République de Nantes, Xavier Ronsi, avait indiqué qu'il était entendu pour «escroqueries, recel d'escroqueries, fraudes aux prestations sociales et recel de fraudes», ainsi que pour «travail dissimulé».

Déchéance de nationalité

Ce commerçant avait défrayé la chronique en avril dernier, en plein débat sur le voile intégral, pour avoir publiquement pris la défense d'une de ses compagnes, Sandrine Mouleres, qui contestait une contravention pour port du niqab au volant. Brice Hortefeux l'avait rapidement soupçonné de polygamie et de fraudes aux aides sociales.

Selon le ministre de l'Intérieur, au moins deux de ses concubines, mères de ses enfants, bénéficiaient de l'allocation aux parents isolés. Brice Hortefeux avait indiqué que sa nationalité française pourrait lui être retirée si cela s'avérait exact. Seulement, ni la polygamie, ni la fraude aux prestations sociales, ne sont sanctionnées par une telle peine. Lies Hebbadj a ensuite reconnu devant la presse avoir plusieurs maîtresses, mais n'être civilement marié qu'à une seule femme.

Explications de la jeune femme «suffisantes» sur «les infractions d'escroquerie»

Mère de quatre enfants, Sandrine Mouleres avait été elle aussi placée en garde à vue lundi matin. Elle est ressortie libre mardi à 1 heure. Selon le parquet, si les perquisitions effectuées lors de sa garde à vue ont été fructueuses, les explications de la jeune femme ont été «suffisantes» sur «les infractions d'escroquerie et des prestations aux aides sociales susceptibles de lui être reprochées». Quant à la contestation de sa contravention pour port du niqab au volant, elle doit être jugée le 28 juin à Nantes.

Un troisième homme placé en garde à vue lundi matin et qui travaillait pour le compte de Lies Hebbadj dans un taxiphone a fait l'objet d'une «procédure de reconduite à la frontière» à l'issue de sa garde à vue levée lundi après-midi.
avatar
Sapique
PyRo| Newser
PyRo| Newser

Messages : 1083
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 46

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum